Bienvenue à la Forteresse de Thil

Bienvenue à la Forteresse de Thil

Discours de Mr Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture

 

 


 

 

 

Cher Glenn Verdon dit Perceval,

Pourquoi est-ce que j’ai souhaité remettre à Glenn VERDON dit Perceval cet ordre des Arts et des Lettres, qui est un des ordres importants des 4 grands ordres de la république parce que, je pense que tout son parcours mérite une véritable reconnaissance.

Passionné par la magie depuis l’enfance, il est un magicien, un prestidigitateur tout à fait remarquable. Évidemment des magiciens et des prestidigitateurs tout à fait remarquable il y en a d’autres et cela ne justifierait pas à soit tout seul la remise de cette récompense.

Ce qui est très frappant, c’est son désir, et sa maman est ici présente, le désir qu’il a eu toujours alors qu’il n’avait pas de connaissances dans le domaine, pas de réseaux, qu’il a eu de s’installer, de tracer sa voie dans le monde du Spectacle. A partir de ses dons de magicien, il a réussi à attirer l’attention d’un certain nombre de gens, un célèbre agent d’acteurs comme Dominique Besnehard par exemple, des cascadeurs qui l’ont pris sous leur protection et qui lui ont permis de participer à de nombreux films.

 

Et par la même il a  élargi en quelque sorte son réseau de connaissances et il a continué sans jamais se décourager à faire son métier qui était devenu Magicien Cascadeur Comédien.

Ensuite il est parti aux Etats-unis courageusement aussi, il y est resté quelques années et là ce n’était pas facile parce qu’il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Il ne s’est pas découragé, Il en a profité pour apprendre encore beaucoup d’autres choses notamment dans le domaine de la cinéphilie, il a poussé sa connaissance du cinéma, sa connaissance  de l’imaginaire et en revenant en France après plusieurs années, avec Catherine ils ont jeté leur dévolu sur ce lieu qu’ils ont réussi à acheter en faisant des acrobaties extraordinaires…. Et ils y font maintenant des animations culturelles qui sont exceptionnelles et qui sont appelées, j’en suis persuadé à avoir de plus en plus de succès. A travers ce parcours auquel il faut ajouter le fait de redonner vie à un lieu comme celui-là classé Monument Historique et qui de ce fait appartient au patrimoine, qui part leur présence devient un patrimoine vivant et pas simplement une accumulation émouvante et à stérile de vieilles pierres, à travers cela il y a encore une autre notion qui est une notion de travail pour le bien public, puisqu’ils protégent, pour le bien public, pour l’ensemble des visiteurs, pour l’ensemble des gens qui peuvent découvrir ce lieu, ils le protégent, ils le  valorisent et finalement ils en font profiter tout le monde.

 

A travers tout ce parcours on retrouve une des actions du Ministère de la culture, de la communication qui est l’action  de culture partagée C’est à dire d’aller voir des acteurs culturels, qui ne sont pas forcément ceux qui passent à la télévision, qui ne sont pas forcément les plus aidés, les plus soutenus mais qui font un travail de fond dans notre pays, et des Glenn VERDON dit Perceval, il y en a d’autres, nous n’avons pas tous pu les repérer, nous n’avons pas tous pu les décorer mais  quand on en a attrapé un, on est bien content de lui dire toute la considération, toute la gratitude, toute l’estime qu’on lui porte et cela rejaillit bien évidemment sur les autres.

Donc à travers le travail fait par Perceval et Catherine, il y a cette idée de  la culture partagée. Cette idée de faire de tout ce qu’on a appris dans sa vie quelque chose que l’on redonne aux autres ensuite et dont on fait profiter les autres. Et dans notre pays, M. le maire est avec nous et il sait bien toutes les difficultés que sont les animations sociales, industrielles, agricoles,économique et culturelles. Dans notre pays, on a besoin de gens comme ça, de bonne volonté, de courage, de dévouement qui se donnent complètement à leur action.

Alors pour toutes ces raisons, je pense que Glenn VERDON dit Perceval méritait bien de recevoir cette décoration qui lui permet de rejoindre de manière encore un peu plus symbolique le monde des artistes auquel il appartient, puisque c’est une décoration qui est remise essentiellement à des artistes, des créateurs, des acteurs culturels. C’est une décoration qui est très appréciée qui a un grand prestige  auprès de ceux qui la reçoivent, auprès des étrangers aussi et d’ailleurs j’espère que quand vous recevrez votre diplôme vous le ferez encadré. C’est une manière de dire que vous avez été honoré par la République et donc pour toutes ces raisons auxquelles j’associe totalement Catherine qui accompagne Glenn depuis plusieurs années, dans les moments difficiles, les moments d’émotion, de joie. Pour toutes ces raisons, je prononce la formule sacramentelle :

« Monsieur Glenn VERDON, au nom du Président de la République, en vertu des pouvoirs  qui me sont conférés, en cet instant, je vous fais donc chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres »

 



30/04/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres